Les Africains émigrent à 88% à l’intérieur de l’Afrique

Les  21, 22 et 23 Août 2019 s’est tenue à Accra (Ghana) une conférence sur la migration intitulée «  la migration dans la lutte contre la pauvreté ». Cette conférence entre dans le cadre d’ une série d’études menée par les universités d’Accra au Ghana, Assane Seck au Sénégal et Sussex en Grande Bretagne.

Elle se voulait une contribution des institutions de recherche universitaires au débat sur le phénomène migratoire.

En résumé les résultats confirment la réalité de la migration aux antipodes des images surmédiatisées de bateaux remplis de migrants à l’assaut de l’Occident.

En effet:

  • la migration des Africains se passe à l’intérieur du continent à hauteur de 88%;
  • seuls les 12% prennent le chemin de l’ Europe, l’Amérique ou le Moyen Orient.
  • les pays qui reçoivent les migrants en tirent les plus grands avantages pour leurs économies car les migrants dépensent 85% de leurs revenus sur place pour vivre.
  • les économies des pays de départ en tirent profit par les envois des migrants dont le volume est trois fois supérieur à l’aide au développement.

Il est heureux que des universités du Nord et du Sud documentent ces faits pour inverser l’image négative que les partis extrémistes xénophobes des pays occidentaux  utilisent « l’invasion par des migrants venus leur ôter le pain de la bouche” comme fonds de commerce politique.

FODDE a été invité à cette rencontre pour son expérience de co-développement c’est à dire l’accompagnement des migrants à participer efficacement au développement de leur terroir.

Il a été sollicités par les universités partenaires pour capitaliser son expérience en la matière  en vue de publications. 

Partager:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *